• Pastiche fastoche, hum, hum!

    Pour remercier l'ineffable Volcane de son compliment du jour : " Vous êtes étrange."

    On ne peut ici-bas contenter qu'un seul maître ! "
    Mais l'enfant, épanchant une immense douleur,
    Cria soudain : - " Je sens s'élargir dans mon être
    Un abîme béant ; cet abîme est mon cœur !

    Brûlante comme une Volcane, profonde comme le vide !
    Rien ne rassasiera ce monstre gémissant
    Et ne rafraîchira la soif de l'Euménide
    Qui, la torche à la main, le brûle jusqu'au sang.

    Copyright de la photographie d'une Euménide :

     © Reservam-se os direitos da imagem ao autor floris andrea. A utilização desta sem autorização é punível por lei.


  • Commentaires

    1
    Volcane
    Vendredi 7 Octobre 2005 à 19:16
    promesse brisée
    Tant pis je brise ma promesse, mais c'est vous qui m'en délivrez...Je n'avais pas vu. Trop, trop, trop...Je sais plus quoi vous dire. Et puis comment savez-vous que je suis profonde et superficielle à la fois - d'où le vide ?...A plus tard...Vous si "étrange" mais si touchant quand vous le voulez.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :