• Coïncidences

    Tes yeux me souriaient... et je marchais heureux

    Sous le ciel constellé, nocturne et vaporeux,

    Pendant que s'entr'ouvrait, blancheur vibrante et pure,

    Mon âme - comme un lys ! - passée à ta ceinture.

     

    ... 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Février 2006 à 13:13
    âme-lys
    Aussi blanche que la lumière ce jour-là dans la mienne. Mon "maître", mon guide en philosophie, celui qui m'apprit à rejoindre mon corps...Plotin...disait que le corps ets le reflet de l'âme. Le mien si lisse coïncide-t-il donc si parfaitement à mon âme ?...Pardon, il s'agissait de la vôtre...sourire...
    2
    Lundi 6 Février 2006 à 15:50
    "à ma ceinture"
    ...je savoure encore l'image, descendue des hauteurs...
    3
    melanchton Profil de melanchton
    Lundi 6 Février 2006 à 20:01
    Accessoire
    Voici une remarque que ne l\'est qu\'en apparence... Accessoire, mmm
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 9 Février 2006 à 13:16
    Vous
    Je pars et ne veux pas vous perdre..."Maître"...une marguerite rouge sang.
    5
    Dimanche 12 Février 2006 à 22:55
    Personne
    ne perdra personne. Personne ne perdra. Personne, car enfin il n'y a rien à perdre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :